Le laser est aussi efficace dans le traitement de la couperose, trouble de la microcirculation particulièrement disgracieux.

Qu’est-ce que la couperose ?

La couperose résulte d’une dilatation des petits vaisseaux sanguins de la peau. Elle survient chez les personnes prédisposées et est notamment aggravée par les expositions solaires, l’alcool et le froid.

Le seul traitement efficace contre la couperose est la destruction des vaisseaux.

Comment le laser agit-il sur la couperose ?

On utilise un laser vasculaire, dont l’énergie est absorbée spécifiquement par la couleur rouge et donc le vaisseau sanguin.

Le dégagement de chaleur du à l’absorption de l’énergie lumineuse entraîne un échauffement des petits vaisseaux (les capillaires), qui se rétractent progressivement.

Les lasers les plus efficaces sont ceux à colorant pulsé de la dernière génération et en particulier le laser « V Beam ».

Quelle est l’efficacité du laser sur la couperose ?

L’efficacité est excellente. En quelques séances, on obtient une disparition des vaisseaux mais aussi de l’aspect rouge du visage.

Par contre, le laser ne peut pas empêcher les « flushs » (fait de rougir en réaction à la chaleur, à l’émotion, au stress, à l’absorption d’alcool ou d’aliments épicés), mais il en réduit beaucoup l’intensité.

Combien de séances de laser faut-il faire ?

Avec le laser V Beam, 2 à 4 séances sont récommandées. Les séances sont espacées de trois semaines minimum, temps nécessaire pour apprécier les effets du laser.

Ce traitement contre la couperose est-il douloureux ?

Les impacts du faisceau laser donnent une légère sensation de brûlure tout à fait supportable, qui dure seulement quelques minutes.

Quels effets secondaires peuvent être constatés après une séance de laser ?

La peau est un peu rouge le jour même et parfois pendant 2 à 4 jours. Cette rougeur peut être dissimulée sans problème avec un maquillage adapté.

Un léger gonflement peut aussi survenir pendant quelques jours.

Certaines zones sensibles peuvent présenter un petit hématome, qui prend la forme d’un rond bleu, le purpura, qui s’installe généralement pendant une semaine.

D’une façon générale, il n’est pas nécessaire d’interrompre son activité professionnelle ou sociale, même s’il reste préférable de faire les séances un vendredi.

Ce traitement contre la couperose comporte-il des risques ?

Le laser à colorant est utilisé depuis de très nombreuses années pour traiter les angiomes. Aujourd’hui, on peut donc affirmer avec certitude que ce type de laser n’induit pas un vieillissement cutané ou un cancer de la peau.

Il n’y a pas non plus de risque de brûlure, de marque ou de cicatrice, ni de dépigmentation sur le visage (il peut toutefois y avoir une dépigmentation sur le cou mais celle-ci est transitoire).