Le laser de resurfacing est très efficace sur certaines cicatrices.
Il peut être utilisé de deux façons : en resurfacing profond ou superficiel.

Qu’est-ce qu’une cicatrice ?

Une cicatrice est une marque laissée sur le derme, suite à une incision effectuée lors d’une opération ou provoquée par une blessure.

Comment le laser agit-il sur les cicatrices ?

Le principe est le même que pour le traitement des rides : le laser abrase l’épiderme, couche superficielle de la peau. Après cette abrasion, l’épiderme se reconstitue, ce qui redonne une surface plus lisse. Le collagène du derme, couche plus profonde de la peau, va ensuite se retracter, ce qui va permettre de retendre la peau et d’éliminer la cicatrice. Ce processus mène également à la fabrication d’un nouveau collagène par la peau.

Quelle est l’efficacité du laser sur les cicatrices ?

Combien de séances de laser faut-il faire pour enlever une cicatrice ?Une seule séance suffit avec le laser de resurfacing profond. Il en faut deux avec le laser de resurfacing superficiel.

Ce traitement est-il douloureux ?

Le laser de resurfacing est douloureux, c’est pourquoi une anesthésie locale est pratiquée avant la séance.

Quels effets secondaires peuvent être constatés après une séance de laser ?

L’épiderme est à vif pendant une huitaine de jours, ce qui nécessite la pose de pansements humides, puis des applications répétées d’un corps gras.
Ensuite, la peau reste rouge pendant quelques semaines, puis légèrement rosée pendant quelques mois.
Un maquillage adapté peut être utilisé sans problème, mais le soleil doit être évité pendant au moins six mois.

Les effets secondaires du laser de resurfacing superficiel sont beaucoup plus discrets : la peu reste rouge pendant huit jours puis elle adopte un aspect rosé pendant quelques semaines.

Ce traitement comporte-il des risques ?

Les premiers jours, la peau étant à vif, il existe un risque d’infection superficielle qui doit être prévenu par une désinfection régulière et la prise d’un traitement préventif en cas d’antécédents d’herpès labial (« bouton de fièvre »).

En cas de cicatrices profondes, la zone traitée peut rester plus claire que le reste du visage. Cette différence de coloration est généralement peu visible mais elle peut être définitive. Sur les peaux mates, il existe également un risque d’hyperpigmentation, généralement transitoire.

Avec le laser de resurfacing superficiel, seuls les problèmes de coloration peuvent survenir.