Les lasers dermatologiques deviennent de plus en plus performants, ce qui permet d’envisager le traitement de nouveaux problèmes de peau. Ainsi, de nouvelles études scientifiques ont été faites pour prouver l’efficacité du laser sur l’acné.

Qu’est-ce que l’acné ?

L’acné est une dermatose inflammatoire causant des lésions de la peau au niveau des glandes sébacées, qui sécrètent le sébum à la racine des poils.

Il arrive en effet que le sébum, qui protège normalement la peau des agressions extérieures, soit produit en quantité excessive (hyperseborrhée), un phénomène qui donne à la peau un aspect luisant et qui entraîne alors une poussée d’acné.

Lors d’une crise acnéique, l’orifice des glandes sébacées se bouchent, ce qui induit une rétention de sébum. Les glandes se mettent alors à grossir, jusqu’à l’apparition de microkystes. Celles-ci peuvent ensuite se rouvrir et le sébum accumulé noircit au contact de l’air : c’est le comédon.

Les glandes peuvent aussi s’enflammer quand la paroi se fissure sous la pression du sébum, ce qui engendre alors l’apparition de boutons rouges et de pustules.

Comment le laser agit-il sur l’acné ?

Le laser qui traite l’acné émet une longueur d’onde dans les infrarouges, ce qui va entraîner une réduction de la taille des glandes sébacées et une cicatrisation des lésions inflammatoires par stimulation des fibroblastes dans le derme.

Quelle est l’efficacité du laser sur l’acné ?

Des études scientifiques comparatives, réalisées sur des visages dont une partie a été traitée au laser, ont montré une réduction de 80% des lésions d’acné. Le laser diminue donc l’hyperseborrhée, de même que le nombre de lésions inflammatoires et de microkystes.

Le laser utilisé pour traiter l’acné a par ailleurs une action positive sur la réjuvénation de la peau et le rajeunissement du visage. Grâce à lui, la peau est plus nette, plus tonique et plus lisse. Il faut cependant savoir que l’amélioration n’est pas immédiate : les résultats sont visibles au fur et à mesure des séances et se poursuivent jusqu’à un mois après le dernier passage.

L’intérêt majeur de cette technique est la stabilité du résultat. En effet, les comparaisons dont nous avons parlé plus haut ont été poursuivies sur le long terme et les chercheurs ont pu constater une réduction moyenne de plus de 70% de l’excès de sébum pendant les douze mois qui ont suivi la dernière séance de laser.

Combien de séances faut-il faire pour éliminer l’acné ?

Les études qui ont démontré l’efficacité du laser sur l’acné étaient basées sur quatre séances réalisées à un mois d’intervalle.
En pratique, 3 ou 4 séances sont nécessaires, généralement espacées de 2 à 4 semaines.
Un traitement d’entretien d’une ou deux séances par an permettra de ralentir de façon significative la réapparition de l’acné.